Salariés

Le Compte Personnel de Formation (CPF)

Le CPF est un compte individuel vous permettant de cumuler des droits à la formation professionnelle tout au long de votre carrière.
Il est créé à votre entrée sur le marché du travail, dès l’âge de 16 ans (15 ans pour les jeunes ayant signé un contrat d’apprentissage) et utilisable tout au long de la vie.
Il est attaché à la personne et non au contrat de travail. Vous conservez donc les droits acquis même si vous quittez votre emploi.
Depuis le 21 novembre 2019, une application internet spécialement dédiée au CPF existe.
L’appli CPF a pour objectifs de simplifier l’accès aux formations et de redonner la main aux actifs sur leur avenir professionnel.
Les actifs, salariés et demandeurs d’emploi, peuvent désormais rechercher la formation de leur choix, s’y inscrire et la régler en ligne sur l’application CPF sans intermédiaire.

Voir tous les détails du CPF dans le Menu ‘’CPF’’  Tout sur le CPF

Certaines formations sont communes aux salariés et demandeurs d’emploi, d’autres sont spécifiques.

L’espace privé sur www.moncompteformation.gouv.fr vous proposera une liste personnalisée en fonction de votre statut.

Le Projet de Transition Professionnelle (PTP)

Le projet de transition professionnelle PTP (ex-CIF) permet au salarié de s’absenter de son poste afin de suivre une formation pour se qualifier, évoluer ou se reconvertir. Le salarié est rémunéré pendant toute la durée de la formation

Depuis le 31 décembre 2018, le PTP est validé et financé par une nouvelle commission, la commission paritaire interprofessionnelle régionale (CPIR).

Pour bénéficier d’un CPF de transition, vous devez impérativement demander une autorisation d’absence à votre employeur.
Le salarié en CDI doit justifier d’une ancienneté de 24 mois, discontinue ou non, en qualité de salarié, dont 12 mois dans la même entreprise, quelle que soit la nature des contrats de travail successifs.
Le salarié dépose sa demande à la Commission paritaire interprofessionnelle régionale (CPIR), ou association Transitions pro. La CPIR instruit la demande et autorise la réalisation et le financement du projet. Cette décision est motivée et notifiée au salarié.
Le salarié doit par ailleurs adresser à son employeur une demande écrite d’absence au plus tard 120 jours avant le début de l’action pour une absence supérieure à 6 mois, au plus tard 60 jours avant le début de l’action pour une absence de moins de 6 mois.
L’employeur ne peut refuser la demande si les conditions d’ancienneté et la procédure sont respectées. En revanche, il peut demander son report de 9 mois au maximum sous certaines conditions.
La rémunération du salarié est maintenue en partie ou à 100% selon les niveaux de rémunération.
Le salarié, qui a le statut de stagiaire de la formation professionnelle, bénéficie du maintien de sa protection sociale.
Le PTP est accessible au salarié démissionnaire si celui était en CDI au moment de la fin du contrat (temps complet ou temps partiel) et s’il a travaillé 1 300 jours en continu au cours des 60 derniers mois (5 ans) dans une seule ou plusieurs entreprises. Attention, il ne doit pas y avoir plus de 2 jours d’interruption entre les contrats de 2 employeurs.
Le salarié démissionnaire qui bénéficie d’une PTP peut recevoir sous condition une allocation Pôle emploi.